Avoir 20 ans à Londres avec Cécile
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Cécile

Marie Gaudard le 19.04.18

Cécile est une Rennaise de 23 ans, qui a décidé de venir vire à Londres pour perfectionner son anglais. Après avoir obtenu un BTS Management des Unités Commerciales en France, cette jeune femme a travaillé un an dans un magasin de chaussures. Elle a ensuite effectué un Bachelor en communication et choisit l’alternance. Brillante élève, elle réussit le concours Passerelle pour entrer à l’Institut Commercial de Nancy.  Malheureusement, son niveau d’anglais ne lui a pas permis d’effectuer un semestre à l’étranger. Elle a donc décidé de laisser tomber cette école et de venir vivre à Londres pour progresser. Avant de partir, Cécile a travaillé à nouveau six mois pour économiser et quitter Rennes.

Londonienne depuis peu, ce n’est pas sans péripéties que cette jeune femme est arrivée dans la capitale. Souhaitant arriver à Londres le 1er mars, elle prépare ses 40 kilos de vêtements et prend un billet d’avion. Sauf que la neige en a décidé autrement. Vol annulé juste après avoir enregistré sa valise, Cécile ne perd ni son énergie ni sa motivation pour venir à Londres. Elle prend donc le train pour rejoindre sa nouvelle ville.

Un nouveau job en une semaine

Motivée, elle trouve du travail seulement une semaine après son arrivée ici, dans une chaine de restauration. Le seul hic fut la barrière de la langue, en effet Cécile a du mal de comprendre ce que veulent les clients. Néanmoins, elle ne baisse pas les bras et démissionne pour prendre des cours d’anglais grâce à l’application MeetUp. Ce qui lui permet de rencontrer des personnes du monde entier, et de se perfectionner :

 « Au début, je ne comprenais rien du tout, mais je continuais d’aller aux rencontres organisées par l’application »

Persévérante, Cécile n’a cessé de progresser, elle s’exprime maintenant avec plus d’aisance et comprend de mieux en mieux lorsqu’on lui parle en anglais.  

Si Cécile a choisi Londres, c’est pour plusieurs raisons :

« D’abord, c’est parce que je souhaitais progresser en anglais et puis, ce n’est pas très loin de Rennes, ma famille et mes amis peuvent venir me voir facilement. Londres est cosmopolite, on peut rencontrer des personnes du monde entier, c’est vraiment bien »

Des projets de retour

« Je vais vivre une expérience de fou » voici la première phrase que Cécile s’est dite lorsqu’elle est arrivée à Londres. On pourrait croire que celle-ci a pris une année sabbatique mais ce n’est pas le cas, elle travaille dans une chaine de fast food pour subvenir à ses besoins. Elle quittera certainement la ville en août prochain, pour faire sa rentrée scolaire à l’Institut d’Économie Scientifique et de Gestion à Paris. On lui souhaite bonne chance, en espérant qu’elle réussisse à y faire son entrée.

Partager

à voir également