Estelle a de la voix et de l'ambition pour conquérir Londres
EXPAT LIFE

Estelle a de la voix et de l'ambition pour conquérir Londres

Marie Gaudard le 18.04.18

Originaire de Créteil dans le 94, Estelle Bikoï a 26 ans et a décidé de tout quitter en France pour venir vivre à Londres. Alors que certains ne la croyait pas sérieuse et pensait qu’elle voulait s’amuser, Estelle a choisi de faire ses preuves dans la capitale. En parallèle de son Master Conduite de projets européens à Amiens, elle est passionnée par le milieu culturel. Son amour pour le monde culturel n’était à l’origine qu’un passe-temps qui a pris de plus en plus de place dans sa vie. Avant tout, Estelle voulait « développer son goût artistique ».

Elle a choisi Londres car « c’est une ville très ouverte, il y a beaucoup de solidarité et d’entraide. Les artistes ne sont pas toujours compris, ici c’est une vraie profession alors qu’en France pas vraiment, il y a toujours ce cliché de l’acteur américain d’Hollywood »

 

« Être artiste est quelque chose de difficile mais cela en vaut le coup »

 

 

Écrire des chansons, faire du théâtre, chanter, danser, et pouvoir tout faire en même temps est possible à Londres. Cette passion qu’a développée Estelle était réelle depuis toute petite. « Ma mère m’expliquait souvent ce que faisaient les artistes, qui avait écrit cette chanson, qui l'avait chanté pour la première fois ». À 10 ans, avec une amie elle reprend une chanson de Mariah Carey et fait son premier « show » à l’école primaire. Ce n’était que le début.

Aujourd’hui, elle est inscrite dans une drama school (école d’art dramatique où les élèves apprennent à écrire et faire des jeux de scène, improviser, prendre confiance en eux) et y va 2 ou 3 fois par semaine. Le reste de son temps est pris par son emploi à temps partiel dans une galerie d’art et pour peaufiner ses chansons, préparer des auditions, chercher des collaborations. Sa prochaine audition se déroulera le 5 mai, pour l’American Musical Theatre School (AMTA).

Si elle n’est pas sélectionnée pour y entrer, Estelle voudrait partir dans une université aux États-Unis où elle pourrait développer ses connaissances et ses compétences en danse, chant et théâtre, ainsi que pour se créer un réseau professionnel. Elle espère pouvoir collaborer avec des artistes.

Estelle compte développer ses réseaux sociaux en y ajoutant des vidéos et photos d’elle en train de travailler son art. Elle apparaitra dans un clip qui sortira le 30 avril et espère sortir un single prochainement.

 

 

 

Partager

à voir également