Une cigogne à Londres
KIDS

Une cigogne à Londres

Nadège Alezine le 18.04.18

Baby blues, massage prénatal, accouchement sous NHS, conseils de sages-femmes ou d’ostéopathes : voilà en substance ce que l’on peut trouver sur le magazine web de Pauline Lagarde, Une cigogne à Londres.

Installée à Londres depuis 5 ans, Pauline travaille dans le monde du vin biodynamique, très loin de l’univers des couches et des biberons. Mais devenue maman il y a quelques mois, elle s’est vite rendu compte que ce n’était pas toujours rose de devenir maman quand on est expat.

Barrière de la langue mais aussi soins médicaux et habitudes de soins différents de son pays d’origine, elle s’est évidemment posé la question : « what to expect when you are expecting ? »

Et bien, déjà qu’aucun web magazine d’expat à Londres ne traitait de la grossesse et de la maternité, il y avait certes quelques blogs, mais rien qui ne convenait aux questions que se posait Pauline.

« Au début de ma grossesse, je me suis sentie très seule. Quand on est expat et enceinte, on manque de conseils car la famille est loin mais aussi d’appui, de soutien. C’est pour cela que j’ai voulu créer une cigogne à Londres. » Justifie-t-elle.

Un congé maternité plus tard, elle donne naissance après 9 mois, non pas d’un adorable petit garçon supplémentaire, mais de son propre magazine web sur la maternité : Une cigogne à Londres.

« Ce n’est pas un blog mais bien un web magazine. Toutes mes informations sont validées par des professionnels de la santé quand c’est nécessaire et même si je partage aussi quelques-uns de mes bons plans de maman à Londres, Une Cigogne à Londres est bel et bien un magazine. » Explique Pauline, qui essaye de publier au moins 1 à 2 articles par semaine.

Avec des témoignages de professionnels de la petite enfance mais aussi de la santé, Pauline balaye toutes les questions que les mamans et futures mamans se posent sur la grossesse et ses suites. Bientôt, des rencontres autour de ces questions devraient voir le jour et on vous tiendra bien évidemment au courant.

Une cigogne à Londres à visiter ici.

 

Partager

à voir également