Avoir 20 ans à Londres avec Laurène
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Laurène

Clémence Calderon le 09.03.18

Laurène avait le choix de partir dans quatre villes différentes : Madrid, Berlin, Turin et Londres. C’est finalement à Londres qu’elle a décidé de venir faire son semestre à l’étranger. Un choix qu’elle ne regrette pas du tout. « Je voulais une grande ville, dynamique, où je parlerai anglais. De plus, certains de mes amis étaient déjà allés à Londres et avaient adoré. Je trouvais que c'était un bon compromis entre études et sorties (culturelles ou plus festives). En plus d’être une ville dynamique, Londres offre potentiellement des possibilités de stage ou de travail. » Un point clé pour Laurène, tout comme la proximité entre la France et l’Angleterre. « Pour les parisiens c'est très pratique de garder contact avec ses proches grâce à l’Eurostar, bien que les billets soient relativement chers ». 

 

Installée à 10 minutes de Camden Market, Laurène vie en collocation avec une amie de son école. « La principale difficulté est le prix, le coût de la vie est vraiment élevé. » Comme l’ensemble des londoniens, Laurène est rapidement confrontée au coût particulièrement élevé de la capitale britannique.

Elle avait dans l’idée de se trouver un petit boulot, mais qui dit travail, dit  démarches administratives.  « Au moment de postuler, j'ai compris qu'il fallait prendre des rendez-vous administratifs pour se procurer le « National Insurance Number », un numéro indispensable pour travailler en Angleterre. La demande prenant  au moins un mois, et ne restant que  quatre mois en tout avec  mes  examens à la fin, ça ne valait plus le coup. »

 

Malgré le coût de la vie important, Laurène trouve, en revanche, la qualité de vie agréable à Londres. Le service de transport étant très développé, la ville est très bien desservie. Il est aussi très agréable de se balader à pied, même seule ou tard le soir. « Londres n’est pas une ville qui craint pour une étudiante ».

Une caractéristique propre à Londres qu’apprécie Laurène, c’est la variété de quartiers. « Il existe pas mal de quartiers différents les uns des autres. On peut avoir l'impression de voyager dans d'autres villes rien qu'en restant dans Londres même. ». En termes de quartiers, Laurène apprécie particulièrement Soho et Fitzrovia ou encore Camden, idéaux pour des ballades entre amis et se réfugier dans un pub.

Londres est très riche en termes de lieux pour se balader. Pour Laurène, certains endroits se démarquent, comme Sky Garden. « Il s’agit d’un jardin public situé en haut d’une des tours de la City et qui surplombe Londres offrant une vue super. J'aime bien aussi les musées, mon préféré étant la National Gallery. C’est un bâtiment particulièrement beau, grand avec des œuvres superbes de Monet, Hugo, ou encore Turner… ».

Pour Laurène, de la France il manque "la gratuité des musées (rire)". Il est difficile pour Laurène de comparer Londres à la France. « C'est différent, j'adore vivre à Londres mais un jour j'aurai envie de faire ma vie en France, à Paris ou peut-être Bordeaux. J'espère juste que ça ne sera pas tout de suite, pour avoir le temps de vivre à l'étranger avant, que ce soit à Londres ou ailleurs. »

 

Partager

à voir également