Trouvez-nous dans votre colis Europafoodxb et dans Le Super Marché
Distributeur

Trouvez-nous dans votre colis Europafoodxb et dans Le Super Marché

Estelle Nilsson-Julien le 13.11.18

Kat et Ben Leclerc se sont rencontrés à Kiev il y a 16 ans lorsque Ben, originaire de Marseille, était en voyage là-bas, où Kat étudiait. Une fois ses études de français et anglais terminées, Kat décide de venir s’installer au Royaume-Uni. Sous le charme, Ben décide de la suivre. Voici comment débute leur aventure londonienne : c’est l’histoire d’un couple, d’un business et d’une passion pour la nourriture française.

« Les jeunes professionnels et familles, traversent la capitale pour venir acheter nos produits »

Tout a commencé il y a 6 ans à Southampton lorsqu’ils fondent ensemble EuropaFoodxb. Puis ils quittent la ville portuaire pour rejoindre Londres, parce que d’un point de vue commercial : « c’est là que tout se passe ». Ils commencent en collaborant avec Le Super Marché français de Craven Road, lancé il y a 22 ans par Danièle. Cette Ardéchoise installée à Londres depuis 30 ans entretient une très bonne relation avec Kat et Ben. 15% de leurs produits sont stockés dans leur magasin de Paddington mais la majorité de leur business se fait en ligne : « nous avons un catalogue de 6,000 produits français en ligne ». EuropaFoodxb propose des livraisons à domicile ou bien les clients peuvent venir récupérer leur colis en magasin. « Notre clientèle, notamment des jeunes professionnels et des familles, traverse la capitale pour venir acheter nos produits, mais il y a aussi beaucoup de touristes qui viennent nous rendre visite ».

Au consulat français c'est : « l’Ukrainienne à l’accent Marseillais »

Kat a récemment obtenu la nationalité française mais raconte qu’à force de trainer au consulat français pour faire refaire son VISA elle est : « connue comme l’Ukrainienne à l’accent Marseillais et le personnel aime bien me faire parler (rires) ». La France est vraiment devenue son deuxième pays : « je vous assure que je connais sans doute ces produits mieux que la plupart des Français (rires) ». 

« Une fois en prenant l’avion, il a pris 14 kg de biscuits dans son bagage à main. »

Alors que Ben est plutôt sucré, fan de madeleines, chocolat et surtout biscuits, Kat elle est plutôt salé, une fan de saucisson, de yaourts et de fromage. Et est-ce que Ben aime la cuisine Ukrainienne ? « Oui moi je mange de tout » nous répond-il. Kat nous raconte qu’il : « a très certainement testé toutes les saveurs de biscuits de France. Une fois en prenant l’avion, il a pris 14 kg de biscuits dans son bagage à main. Les douaniers trouvaient ça trop drôle et l’ont vraiment pris pour un fou ! ». Elle nous explique que c’est Ben le grand passionné de cuisine française : « sa passion pour la nourriture fait partie de son ADN » alors qu’elle se dit : « bon OK alors testons une autre saveur biscuit ». Il s’occupe de la logistique, du côté commercial, il est donc  «le disque dur du business» tandis que Kat conçoit les nouveaux projets et fait l’aspect front of house.

« Nous avons des clients au fin fond de l’Ecosse qui commandent des huîtres françaises » 

Et les commandes les plus dingues qu’ils reçoivent ? « Nous avons des clients au fin fond de l’Ecosse qui commandent des huîtres françaises qui doivent être livrées dans des colis spéciaux pour rester froids. Il y aussi un client aux Etats-Unis qui nous commande un seul pot de confiture à la fois. La livraison coûte 12 fois plus cher que la confiture». Il y aussi des patrons d’entreprise qui passent des commandes pour "récompenser" leurs employés : « il y a un PDG qui nous commande souvent des lots de 500 paquets de Haribos ».

Et ouvrir un magasin Ukrainien à Londres ? « Non, non, non ! » répondent-ils tout deux en rigolant.

Pour plus d'infos, c'est ici.

Partager

à voir également