Ed Ruscha, Course of the empire à la National Gallery Coup de coeur
EXPOSITION

Ed Ruscha, Course of the empire à la National Gallery

Nadège Alezine le 07.06.18

Cet été, on peut aller découvrir quelques œuvres d’Ed Ruscha exposées dans la Room 1 du fameux musée londonien en parallèle à Thomas Cole : Eden to Empire, aussi exposée à la National Gallery. Deux visions de l’Amérique s’entrechoquent : la contemporaine de Ruscha et celle de la révolution industrielle de 1830 de Cole. 

C’est sous la direction artistique du peintre lui-même que Course of the Empire a été conçue et imaginée, témoignant ainsi de l’état actuel des États-Unis, à travers des paysages urbains. En 60 ans de carrière, Ruscha a changé la conception et la vision de l’Amérique à travers ses toiles et ses paysages aux lignes élégantes, graphiques traduisant une certaine zénitude à l’américaine.

Dans Course of the Empire, Ruscha témoigne des changements survenus dans son pays d’origine dans l’intervalle d’une décennie. Cinq toiles en noir et blanc côtoient cinq toiles en couleur de Ruscha témoignant d’« une version accélérée, vieillie du même paysage urbain » explique le peintre. 

En 2005, Ed Ruscha est invité à représenter son pays à la biennale de Venise. Là, il présente 5 toiles peintes en 1992 intitulées Blue Collar Series. Ces paysages en noir et blanc représentent des vues urbaines de bâtiments imaginaires de Los Angeles, sa ville natale. 

Sept ans plus tard, il revisite ces bâtiments utilitaires et les peints en couleurs, tout en changeant certaines de leurs fonctions : la cabine téléphonique disparaît au profit d’un no man’s land urbain, l’école devient un terrain vague et l’usine de peinture un magasin coréen.

 

 

 

Partager
Infos Pratiques
Date : du 11 juin 2018 au 07 octobre 2018
Lieu
The National Gallery, Trafalgar Square Londres
Infos
Gratuit.

à voir également