Paul Taylor : l’humour à la franglaise FR
SPECTACLE

Paul Taylor : l’humour à la franglaise

Camille Letourneur le 23.01.18

Vous le connaissez certainement pour sa mini série “What the Fuck France ?” ou pour son sketch de “la bise”. Paul Taylor vient présenter son spectacle #Franglais au Comedy Store le 25 février dans le cadre du French Comedy Club. Rencontre.

Propos recueillis par Camille Letourneur.

 

Cela fait 9 ans que vous vivez en France, vous vous sentez un peu français maintenant ?

Je suis toujours anglais ! Peut-être au bout de 20 ans ou 30 ans ici, je me sentirai plus français qu’anglais mais les références culturelles, je ne les ai pas toutes. Par exemple, quand France Gall est décédée il y a quelques semaines, je ne savais pas qui c’était ! Ma femme m’a du coup fait regarder un documentaire en me disant “écoute, faut connaître la culture française !”

 

C’est quoi pour vous le stéréotype d’un Français ?

Difficile de définir le “Français”, parce que moi je vois surtout des parisiens vu que je vis à Paris. Il y a des gens qui disent que les Français sont tous pareils et désagréables par rapport aux anglophones. Moi, je fais ma généralité sur les parisiens : ils sont moins civiques qu’à Londres. On a l’impression qu’ils ne sont pas au courant qu’il y a 4 millions de personnes qui vivent dans cette ville, c’est chacun pour soi.

 

Dans “What The Fuck France”, vous relevez beaucoup de stéréotypes français comme les boulangeries ou les pharmacies… Quel serait votre top 3 si vous faisiez un WTF England ?

La météo, la nourriture, et le fait que les Anglais boivent beaucoup !

 

Vous auriez encore de la matière pour une saison 2 de WTF France ? Des choses qui vous énervent encore au bout de 9 ans ?

J’ai décidé d’arrêter WTF France aussi parce que j'arrivais à la fin de tout ce que j’avais à dire. J’ai donc décidé de me concentrer sur l’actualité française [dans What’s Up France ndlr] qui elle, est infinie. Mais là je prends une pause parce que je me concentre sur mon spectacle.

 

Parlons justement de votre spectacle ! Vous venez le jouer à Londres le 25 février, dans le cadre du French Comedy Club. Vous allez jouer au Comedy Store, vous y avez déjà joué ?

Oui ! J’ai commencé à monter sur scène quand je finissais l’université à Londres, et là, c’était ma 4eme scène de stand up. J’avais tapé sur internet “comment devient-on humoriste ?” et la première étape, c’était d’aller sur des scènes ouvertes. L’une d’elle était le Comedy Store, le comedy club le plus reconnu d’Angleterre. Et ils ont un concept assez étrange - en tout cas pour les français - qui s’appelle le King Gong : tu as 5 minutes sur scène, ils donnent des cartons rouges à 3 personnes dans le public qu'ils lèvent s'ils ne t'aiment pas. Si les trois cartons rouges se lèvent avant les 5 minutes, il y a un gong qui résonne et tu dois sortir de scène. Moi, j’avais duré même pas une minute ! Donc là, y retourner, c’est un peu la boucle qui se referme. Je suis très content mais un peu nerveux aussi [rires].

 

Est-ce que vous pouvez nous parler du “Holstee Manifesto” ?

Ah oui ! C’est à l’époque où je travaillais chez Apple, j’ai trouvé ce texte et j’ai beaucoup aimé. Ça dit que c’est ta vie, que t’en as qu’une, que si tu n’aimes pas ton boulot change le, voyage, suis tes passions… C’est très inspirant. Du coup je l’ai encadré et il est sur mon bureau. Quand je me pose des questions, je le regarde et ça me rassure.

 

Et donc votre prochain rêve ?
J’ai déjà accompli le rêve de gagner ma vie en faisant rire les gens, mais prochainement j’aimerais faire une sorte de late show à l’anglo-saxonne mais en France.

 

 

Partager
Infos Pratiques
Date : le 25 février 2018
Lieu
1a Oxendon St, London SW1Y 4EE
Infos
Comedy Store Métro : Piccadilly Circus. Prix : à partir de £9.

à voir également