Les Deux Salons : Deux salles, deux ambiances, mille possibilités
BAR / RESTAURANT

Les Deux Salons : Deux salles, deux ambiances, mille possibilités

le 03.05.16

 Le lieu est, comme son nom l’indique, formé de deux salons complémentaires. À y regarder de plus près, c’est même plus que cela, puisqu’en plus du bistro et du restaurant à l’étage, on y trouve un bar, un café, une cave à vin et une mini-épicerie. Les Deux Salons, c’est l’endroit qui s’adapte à vous : aux envies du moment, au budget, au programme.

 

 

Si votre envie du moment est guidée par la saison, vous serez ravis d’apprendre que le menu est quotidiennement réajusté en fonction de ce que le producteur local apporte dans sa carriole le matin.

Si votre envie du moment c’est un verre de très bon vin, pas besoin de réserver. Commandez-le au bar (ou sur les conseils du très avisé Ferenc). Il vous séduit ? Repartez avec une bouteille ou une caisse. Tous les vins au verre sont disponibles à la vente à tarif préférentiel. Sans parler de la carte des champagnes.

Si votre soirée est dédiée au théâtre, vous serez ravis de la formule pré-théâtre ou late supper à £12.75 avec une soupe du jour et sa cuisse de lapin au jambon de Bayonne.

 

 

Insatiable du petit-dej, la difficulté sera de choisir entre les madeleines, le pain perdu ou la version anglaise avec toutes sortes d’œufs. Peut-être serez-vous séduit jusqu’au brunch et que vous resterez jusqu’au goûter. Saurez-vous choisir entre le Paris-Brest et les canelés aux poires ? Dans le doute, optez pour un thé ou un café gourmand.

Si votre fringale du moment tourne autour de produits régionaux de qualité, préparez-vous à avoir l’eau à la bouche : les escargots du bistro viennent du Herfordshire, le beurre salé de Normandie, l’andouillette de Troyes (AAAAA), le chèvre de la fromagerie de Marylebone, le boudin noir du Pays Basque et ainsi de suite. Sinon, vous pouvez simplement faire irruption dans l’épicerie et repartir avec un Jambon de Bayonne ou des Calissons d’Aix.

Si votre envie est changeante, vous serez également servis : vous prendrez l’apéritif et un plateau de charcuterie à £12.5 ou un parfait de foie gras à £7.5 accompagné d’un verre de Riesling à £7.5. Puis vous monterez à l’étage, après avoir profité du chahut du bistro à la Parisienne, que vous pourrez toujours épier depuis le balcon du restaurant à travers la structure qui orne le puit de lumière.

 

 

Nul doute qu’alors l’envie de la soirée tournera autour d’un moment de qualité, entre un sol et un plafond assortis. Autour de votre assiette s’affaire avec gentillesse un personnel avisé et compétent : allez-y les yeux fermés. Rouvrez-les devant un excellent tartare de boeuf “au couteau”, ou une fameuse sole de Douvre (si naturellement savoureuse que la sauce grenobloise est restée dans son ramequin). Ou bien l’extraordinaire côte d’agneau de la vallée d’Elwy, si bien mariée à un Chateau Béard de 2009. En dessert, vous serez avisés de boire un Gaillac Terrae Veritas avec la crème brûlée ou bien un Côteau du Layon avec l’impressionnant soufflé à la fraise.

Quels que soient l’envie et le budget, le restaurant en fait un délicieux écrin. Last but not least, l’atmosphère Paris 1900 Rive Gauche est signée Sir Terence Conran.

Sidonie Gaucher               

 

Les Deux Salons

40-42 William IV Street, London WC2N 4DD

0207 420 2050

Ouvert du lundi au vendredi à partir de 7h30

Late suppers au bistro jusqu’à 23h15

Partager
Infos Pratiques
Date : le 03 mai 2016

à voir également