Le Paris/Londres des jumelles d’Ibeyi Coup de coeur FR
CONCERT

Le Paris/Londres des jumelles d’Ibeyi

Nadège Alezine le 05.01.18

 

En concert à l’Electric Brixton le 28 février, le duo franco-cubain Ibeyi s’est plié à l’exercice de notre interview Paris/Londres.

Ibeyi signifie jumelles en langue yoruba, langue parlée par les anciens esclaves venus du Bénin et du Nigeria jusqu’à Cuba. Filles du grand percussionniste cubain Anga Diaz, les jumelles d'IBEYI ont immédiatement séduit le public avec leurs deux albums, Ibeyi sorti en 2014 et leur dernier opus, Ash sorti en 2017. Lisa-Kaindé est au piano, sa sœur Naomi lui répond au chant et aux percussions et le duo écrit ses propres chansons chantées en espagnol, français, en anglais ou en langue yoruba.

Rythmes soul, jazz et afro-cubains, les interprètes de River possèdent à 22 ans à peine un univers musical déjà bien établi. Beyoncé en est fan et les écoute en boucle : elle en a même profité pour les inviter à participer à sa vidéo intitulée Lemonade. Depuis les concerts s’enchainent et affichent complets. Vivant entre Londres et Paris, Lisa vit à Hackney et sa jumelle à Paris, les jumelles

Votre première sensation quand vous êtes arrivés à Londres pour la première fois ?

Notre première fois à Londres était pour notre premier rendez-vous avec Richard Russell notre producteur, dans son studio à Notting Hill. C'était magique. Londres avait l'odeur des nouvelles aventures !

Trois mots pour qualifier Londres ?

La musique, la pluie, la maison aussi maintenant...

Votre plus beau souvenir de Londres ?

Nos plus beaux souvenirs à Londres sont nos moments de création là-bas. La production de nos 2 albums avec Richard Russell et John Foyll. Mais aussi la création des visuels, des pochettes, des clips...

Que préférez-vous ? Entre Londres ou Paris ?

Londres le matin, Paris le soir.

Vous sentez- vous plus Londonienne ou parisienne ?

Je suis une parisienne qui joue à la londonienne !

Comment ça se passe pour vous deux, depuis que vous vivez une à Londres et à Paris ?

Ça se passe encore mieux depuis que l'on ne vit plus ensemble. C'est bien de se manquer. Mais pour être franches, on se voit tout le temps, on est rarement à la maison.

Décrivez-en 2 mots le londonien et la londonienne.

Les Londoniens et londoniennes que l'on aime sont excentriques et créatifs.

L’odeur de Londres, pour vous, c’est…

La soupe de lentilles. C'est devenu une tradition dans mon petit cercle à Londres. Quand je rentre de tournée, mon premier repas est une soupe de lentilles pour me remettre d'aplomb. Sinon c'est l'odeur du pub, mais je ne bois pas ...

Selon vous, que manque-t-il à Londres par rapport à Paris ?

Il manque à Londres cette nostalgie incroyable qui flotte dans l’air quand je marche seule dans Paris.

Quelle est la chose la plus ringarde à Londres ?

Le Brexit !

Quelle coutume importer à Londres ?

La coutume que j'ai importé de Paris et qui a beaucoup de succès : les soirées crêpe. Et aussi écouter du Molière joué par la comédie française, ma colocataire anglaise adore alors qu'elle ne parle pas français !

Quelle chanson (ou musicien) évoque le mieux Londres ?

David Bowie représente le Royaume-Uni entier. Et, Amy Winehouse représente mon Londres à moi.

Votre endroit favori à Londres ?

Le Barbican est mon endroit favori à Londres. Quel musée, quel endroit de vie !

Avec qui rêvez-vous de passer une soirée à Londres ? Avec Iggy Pop.

Propos recueillis par Nadège Alezine

Ibeyi le 28/02 à l’Electric Brixton, Town Hall Parade, SW2 1RJ. Métro : Brixton. Prix: £19.50. Réservations ici.

 

Partager
Infos Pratiques
Date : le 28 février 2018
Lieu
Town Hall Parade, SW2 1RJ, london
Infos
Electric Brixton Métro : Brixton Prix:£19

à voir également