Le Londres de Carla
 FR CONCERT

Le Londres de Carla

Le 09/12 à 19h l'Union Chapel, Compton Terrace, N1 2UN Métro : Highbury & Islington

A l’occasion de la sortie de son nouvel album French Touch et de son concert au Union Chapel le 9 décembre prochain, nous avons eu l’opportunité de questionner Carla sur ses coups de cœur londoniens, et de mettre en parallèle certains titres de ses reprises avec sa vision de la capitale.

Le Londres de Carla

Mon Premier Souvenir

La première fois où je suis venue à Londres, c’était pour aller sur un campus d’été à Northwich, j’avais 13 ans. On avait atterri à Londres et on a eu la chance d’y passer une demi-journée, la ville était magnifique. Ça, c’était ma toute première impression. Puis vers 19 ans, j’ai commencé à venir travailler beaucoup à Londres en tant que mannequin. J’y ai fait l’un des premiers défilés de ma vie !

Mon Quartier Préféré

Alors je ne sais pas comment ça se passe pour les londoniens ou les français londoniens, mais moi à Londres j’ai du mal à percevoir où je suis… Est-ce que c’est parce que la ville est incroyablement étalée ? Est-ce que c’est parce que les rues ont des ramifications complexes ? Mais Londres a un charme fou autant dans ses grandes artères que dans ses petits squares !

Ma Bonne Adresse

Quand j’étais jeune j’aimais bien aller dans cet hôtel qui s’appelle The Gore où il y avait un bar très sympathique. C’était la fiesta constante !

Mon Concert ou Spectacle

Je suis rarement allée à des concerts ou des spectacles à Londres… J’ai vu un jour un concert d’Eric Clapton au Royal Albert Hall avec un orchestre symphonique. C’était magnifique.

Mon avis sur la mode londonienne

La mode londonienne est toujours incroyablement en avance. Ils ont quand même inventé la mode punk grâce à Vivienne Westwood. Et cette espèce de chose moitié victorienne, moitié punk, c’est ce que j’aime en Angleterre !

Londres et French Touch

French Touch est l’album de reprise de Carla Bruni qu’elle présentera à Londres le 9 décembre.

Perfect Day de Lou Reed

Pour moi, un perfect day à Londres ce serait un réveil dans un petit hôtel simple. Y en a un que j’adore qui s’appelle “Numéro 11” à Cadogan Gardens. Ensuite je prendrais un bon petit déjeuner à l’anglaise puis une promenade ou un peu de sport dans un parc. J’irai ensuite dans un marché aux puces ou une brocante. Puis après un bon déjeuner, j’irai voir des choses plus classiques et peut-être faire une minuscule séance de shopping ! Sans oublier bien-sûr le tea-time. Puis j’aimerais bien dîner chez des amis qui vivent à Londres et aller au théâtre.

Moon River par Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany’s

Breakfast at Tiffany’s c’est vraiment un de mes films préférés. Parce que la grâce d’Audrey Hepburn, l’histoire, l’allure générale du film. C’est un film inoubliable. Pour ce qui est du cinéma anglais je suis une grande fan des Monthy Python… je ne sais pas quel film je pourrais choisir, mais je suis fan de tous leurs films. C’est vraiment pour moi l’humour anglais !  

Crazy de Willie Nelson

Ce que je trouve crazy à Londres, et que j’aime, c’est que j’ai l’impression qu’on peut se promener avec des oreilles de lapin et une culotte rose sans que personne nous dise rien. Cette excentricité, j’adore. J’aime aussi le fait qu’on n’ait pas la peine de trop insister pour convaincre un groupe d’anglais de sexe masculin afin qu’ils s’habillent en filles. Moi je viens d’un pays latin où pour qu’un homme s’habille en fille, c’est compliqué ! (rires)

Stand by your man de Tammy Wynette

Rencontrer la Reine d’Angleterre lorsque j’étais première dame, c’était une expérience unique. Je pense qu’elle restera extraordinaire. J’étais émue de rencontrer la Reine, je me suis dit “oh mon dieu, c’est dingue, je vais rencontrer la Reine d’Angleterre !”, vous voyez ce que je veux dire ? Et comme tous les gens nobles et très bien élevés ils vous font sentir très tranquilles et très à l’aise. En plus, toute la famille royale parle un français parfait. J’ai quand même fait un trajet en carrosse ! Puis nous avons eu la chance de rester deux jours au château de Windsor, c’était exceptionnel. L’impression que j’ai eu c’était d’être dans un rêve ou dans un film. 

Mon premier concert à Londres

Alors que vous semblez avoir un réel attachement pour cette ville, pourquoi est-ce votre premier concert à Londres ?

Je ne sais pas vraiment pourquoi… Moi je sors plutôt des disques assez traditionnels en français. Mes modèles c’est Georges Brassens, Barbara… Je pense donc que c’est lié à ça, mes quatre premiers disques c’était vraiment de la chanson française.

Vous allez justement jouer votre album qui s’appelle French Touch, mais qui reprend des chansons en anglais. Pourquoi ce nom ?

Parce que j’essaie d’interpréter des chansons qui sont des standards, anglais ou américains, de manière très personnelle. Je n’ai pas essayé d’abolir complètement mon accent par exemple, j’ai essayé de garder ces chansons comme si je les avais écrites moi.

Comment avez-vous choisi ces reprises ?

C’est une de mes playlists. Enfin, dans ma playlist de chansons préférées, il y a 200 chansons. Mais dans cet album, j’ai voulu garder les chansons que j’ai pu mettre à ma sauce, c’est des chansons que je jouais depuis que j’étais jeune, et qui me sont très familières.

Si vous deviez faire un duo avec un chanteur britannique. Qui serait-ce et sur quel titre ?

J’aimerais bien chanter Freedom avec Georges Michael ! C’est un peu raté, mais j’ai souvent défilé sur cette chanson et je connaissais George Michael qui était adorable. Sinon Elton John, Robbie Williams, Amy Winehouse, mais ça aussi c’est foutu… Il y en a beaucoup que j’admire.

La Petite Annonce de Carla : spécial Birthday

Je vais en effet avoir 50 ans en décembre, c’est affreux… Alors je passerai la petite annonce suivante : “Recherche personne qui aurait la main mise sur le temps pour me rajouter 30 ou 40 années sur mon espérance de vie”. Moi je ne suis pas du tout contre l'éternité. Beaucoup de gens trouvent que c’est affreux, moi je ne suis pas d’accord, ça passe tellement vite !

 

Camille Letourneur et Morgane Macipe

Partager Retour

à voir également