Exchange Theatre présente Cuisine et Dépendances
SPECTACLE

Exchange Theatre présente Cuisine et Dépendances

le 03.07.17

C’est au Drayton Arms que nous nous entretenons avec la troupe amateure d’Exchange Theatre. Energiques et motivés, ils préparent le petit joyau de théâtre d'Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri « Cuisine et Dépendances ».

 

Exchange Theater propose des cours dans des groupes, mais accueille aussi une troupe professionnelle (qui a joué le Misanthrope au mois de juin) et une troupe amateure. « Pour rentrer dans la troupe amateure, il faut avoir fait du théâtre depuis 3 ou 4 ans, puis comme pour la troupe pro, il n’y a pas d’heures hebdomadaire, mais un planning », explique David Furlong, créateur de Exchange Theatre.

 

Dans la troupe, ils sont 5 : Sébastien, Marinette, David, Camille et Alexandre. Tous ont commencé le théâtre pour des raisons variées. Pour Sébastien, tout a commencé alors qu’il vivait à Madrid et avait pris la bonne résolution d’aller une fois par semaine au théâtre. A la fin d’une pièce pour laquelle il était spectateur, il décide de se lancer et de passer de l’autre côté de la scène. David, lui, a commencé le théatre « par hasard » il y a 10 ans, lors de la création d’Exchange Theatre : « je cherchais quelque chose à faire », explique-t-il avec humour. Camille, pour sa part, était venue voir une amie qui était à Exchange Theatre : « elle est partie, et j’ai pris son relai. » Issus majoritairement du milieu bancaire, Marinette reconnaît qu’ils viennent tous d’environnements professionnels assez sérieux et que le théâtre leur donne une bouffée d’air.

David Furlong, également metteur en scène revient sur la pièce : Cuisine et Dépendances : « dépendances au pluriel car c’est à la fois, l’endroit de la maison dans laquelle se déroule la pièce de théâtre mais aussi dépendances dans l’idée que tous ces personnages sont très interdépendants des uns des autres. » Il ajoute « le frère a 40 ans, et pourtant il dépend encore financièrement de sa sœur, et donc de son mari. Le couple principal est indépendant mais en réalité dépendant car il a besoin d’exister par rapport aux autres. » Pour la mise en scène, David mise sur l’intimité. Il souhaite que le public partage ce moment dans la cuisine, et s’approcher au maximum physiquement des spectateurs : « les gens vont être avec nous dans cette soirée ».  

 

 

Mais pourquoi Cuisine et Dépendances ? La célèbre pièce du duo Jaoui-Bacri « est un cadeau en soi tellement elle est bien écrite » explique David Furlong. L’histoire se déroule dans la cuisine pendant un repas où se passe « des coups de fil, des critiques, des moments de vérité », raconte Sébastien. La pièce, ils l’ont choisi démocratiquement en votant sur Whatsapp, et depuis fin février, la troupe répète dans la vue de leur semaine de représentation du 11 au 15 juillet.

Pour David, « si vous avez aimé le Misanthrope, vous aimerez Cuisine et Dépendances. C’est la même impulsion créatrice, les même gens qui mettent en scène, font les décors. » Il y a donc une marque de fabrique Exchange Theatre et pour David : « la compagnie ne s’appelle pas échange par hasard. »

« Venez, venez, venez ! » c’est le mot de la fin de cette troupe haute en couleur, qui entend nous régaler théâtralement dans l’une des pièces les plus en vogue du théâtre contemporain.

 

Réservez vos places dès maintenant à partir du lien suivant

 

 

Camille Letourneur.

Partager
Infos Pratiques
Date : le 24 décembre 2017

à voir également