Pierre Niney : la tourmente derrière un masque de candeur
CINÉMA

Pierre Niney : la tourmente derrière un masque de candeur

le 17.05.17

Nommé à 11 reprises aux Césars et primé pour la meilleure photographie, Frantz arrive à Londres le 12 mai.

 

Surdoué du cinéma français

On ne présente plus Pierre Niney, “un des meilleurs acteurs de sa génération” d’après le réalisateur de Frantz. A 21 ans, il est admis à la Comédie-Française où il devient le plus jeune pensionnaire que la maison ait accueilli. Et sa carrière ne fait que débuter. Il enchaîne alors pièces de théâtre et films : 20 ans d’écart, Yves Saint-Laurent, l’Odyssée, pour n’en citer que quelques uns. Nommé à deux reprises dans la catégorie meilleur espoir aux Césars, il remporte finalement en 2015 le sacro-saint César du meilleur acteur et devient alors le plus jeune acteur à avoir reçu ce prix. “Jeune prodige” ou “surdoué”, la presse ne manque plus de qualificatif pour le nouveau chouchou du cinéma français. On le retrouve en 2016 dans Frantz où il tient le rôle masculin principal. Pour se mettre dans la peau d’Adrien, son personnage, Niney a encore une fois surpris par son génie en apprenant pour les besoins du film : le violon, l’allemand, et la valse.

 

Génie dans la tourmente

Basée sur une pièce de Maurice Rostand, Frantz raconte l’histoire d’un mensonge. Anna, est la fiancée de Frantz, un jeune allemand mort au front pendant la Première Guerre Mondiale. C’est à travers les yeux de la jeune femme, que l’on observe au fil de l’histoire entre attirance et malaise, un Pierre Niney métamorphosé : qui est donc cet étrange soldat français qui vient se recueillir sur la tombe de Frantz ? Quel lourd secret cache-t-il derrière son visage angélique ? François Ozon a toujours eu le don pour créer la tourmente derrière des masques de candeur. Frantz n’échappe pas à la règle. On donnerait à Pierre Niney et ses doux yeux en amande, le bon dieu sans confession, et pourtant on ne peut fuir ce sentiment de gêne autour de son personnage. Le film est artistiquement beau, les scènes tournées partiellement en noir et blanc nous font voyager dans un autre temps, et Niney abat de nouvelles cartes de son jeu d’acteur, pour le plaisir de tous.

Camille Letourneur.

 

Frantz

De François Ozon, avec Pierre Niney, Paula Beer et Cyrielle Clair
Au Ciné Lumière, du 12 au 25 mai

Partager
Infos Pratiques
Date : le 24 décembre 2017

à voir également