Les jeunes diplômés français préfèrent l’étranger
PRATIQUE

Les jeunes diplômés français préfèrent l’étranger

le 03.03.16

Ils sont de plus en plus nombreux à commencer leur vie professionnelle à l’étranger. Près d’un jeune manager sur quatre débute sa carrière ailleurs qu’en France alors que pour les ingénieurs, il n’y en a qu’un seul sur six. Dans certaines écoles de commerce, ils sont plus d’un tiers d’une promotion à tenter l’aventure à l’étranger quelques semaines après leurs diplômes en poche.

Comment expliquer ces chiffres ?

Cela est dû à beaucoup de facteurs. Que ce soit pour le salaire, le C.V, l’expérience personnelle et humaine ou pour l’ambiance, les jeunes diplômés d’aujourd’hui rêvent de voyage et d’expatriation.       

Côté salaire, un jeune ingénieur expatrié à l’étranger pour son premier job gagne en moyenne 47 216€/an contre 38 828€/an en Ile de France et 33 579€/an en Province. Pour les hommes managers, la différence de salaire est flagrante. En Ile de France le salaire brut moyen par an (primes et avantages compris) est de 40 666€ en début de carrière, contre 51 295€ à l’étranger pour un premier emploi. C’est ce qu’on appelle faire confiance aux jeunes.

Le Royaume-Uni première destination 

Que ce soit pour les nouveaux ingénieurs ou les nouveaux managers, la destination préférée reste le Royaume-Uni (21%). La Suisse est en deuxième position (9,7%) et l’Allemagne complète le podium (9,7%). C’est le même trio de tête que l’an dernier et les français expatriés à Londres savent pourquoi !

Pour en savoir plus sur cette enquête c’est ICI.

Et pour lire ou relire l'enquête sur les craintes des Français de l'étranger lors de leurs retours en France, c'est ICI

Ando Rakotonirina

Partager

à voir également