SE DEPLACER DANS LONDRES
 PRATIQUE

SE DEPLACER DANS LONDRES

·    Bus : Ce n’est pas un mythe pour rien. Les bus à double étage pullulent dans la ville. Tellement qu’il faut bien se repérer pour prendre le bon bus. De jour ou de nuit, ils trimbalent les londoniens dans les villes. Le ticket s’achète à bord ou se paie en Oyster card. Comptez £1.50 par trajet.

Métro : Londres est à l’image de son métro : sécurisé, chauffé, confortable mais cher. Londres et ses 1 572 km2 se parcourt en long et en large. Quand on prend le métro à Londres, ce n’est pour faire 100 mètres, la distance entre deux bouches est dingue, même si certain envisage de relier cette distance à pied. Ah l’entrée est payante et ... la sortie aussi.  

Overground : Il existe un monde parallèle au tohu-bohu du Centre. Et ce monde c’est l’overground. Le métro aérien fait le tour du centre de Londres et parfait pour des trajets lointains, longs et plus onéreux car il faut compter un coût supplémentaire.

DLR : C’est l’autre « RER » aérien avec qui les londoniens survolent la Tamise.  

Il y a aussi un Emirate air line cable car. Non aucune compagnie aérienne promet des trajets publics intra-muros, mais Londres est relié par funiculaire de Greenwich Peninsula à Royal Docks à partir de £3.20 par adulte et £1.60 par enfant.

Ferry : Londres rejoint la rive gauche et droite en bateau. Pas forcément le moyen le plus rapide mais sans doute le plus relaxant en été et parfois peu cher avec la carte Oyster voire gratuit.

Taxi : Véritable institutions, les Black cabs spacieux se fondent dans la nuit noire et peuvent accueillir jusqu’à 4 personnes mais doivent faire face à la concurrence des uber avec un coût toujours aussi élevé, minimum de £2.40.

Uber : Le taxi privé sur portable à coût mini se pratique énormément dans la capitale souvent de nuit.  On trouve même des codes promo sur les pages de groupe FB.

Vélo : Si vous êtes dans l’East, vous entendrez souvent « mais prends ton vélo ». Alors c’est assez économique car plus d’Oyster ni de tips au chauffeur mais … à vos risques et périls ! Le nombre de cyclistes a doublé en 15 ans et le nombre d’accident aussi par la même occasion.

Voiture : Vous pouvez évidemment circuler dans votre voiture personnelle à Londres. Mais pour faire diminuer la pollution, le centre se parcourt à présent du lundi au vendredi avec un Congestion charge. Et le stationnement dans les rues est souvent interdit ou autorisés pour les riverains à vignette payé.

Accès handicapés et poussettes n’est pas évident à Londres.  Certaines stations de métro sont accessibles par ascenseur mais peu, la solution reste le bus. 

Pratique pour décrypter le rosbif :

·         Calculer son trajet en métro et bus :  https://tfl.gov.uk/

·     Tarifs de 2016. https://tfl.gov.uk/campaign/new-fares?cid=newfares

·  Se déplacer : http://www.visitlondon.com/fr/informations-voyageurs/se-deplacer

http://www.visitlondon.com/fr/informations-voyageurs/se-deplacer/jetee-fluviale?ref=cat-t

http://www.visitlondon.com/traveller-information/place/37513738-woolwich-ferry

·      DLR : https://tfl.gov.uk/modes/dlr/

·    Payer la congestion charge : https://tfl.gov.uk/modes/driving/congestion-charge  

·    Congestion zone : carte (lien) https://tfl.gov.uk/modes/driving/congestion-charge/congestion-charge-zone?intcmp=2055

·        Oyster : carte de transports à £5 puis à recharger en top-up ou en forfait à la semaine.

·         Top up : recharger son oyster en payant quand l’utilisateur le veut.

·         Day anytime : ticket valable à toute heure du jour.

·         Day off peak: ticket valable hors heure de pointe.

·         Travel Card : passe de transport papier pour une durée determinée.

·       Visitor Oyster card : gratuite pour les enfants de moins de 11 ans, à partir de £13. Possibilité d'acheter la carte directement dans l'Eurostar, ou de la commander avant son séjour. Plus d'information sur www.tfl.gov.uk

·         Double-deck : bus à deux étages.

·         Tube/Overground : métro londonien.

·         Black cab : taxi officiel.

·         Congestion charge : taxe sur la circulation en centre-ville.

·         Congestion zone : zone du centre de Londres.

 

Partager Retour

à voir également