Intégrer les universités anglophones avec le Baccalauréat Général Français
ÉDUCATION

Intégrer les universités anglophones avec le Baccalauréat Général Français

le 27.04.16

Si le Baccalauréat Général Français est censé préparer les élèves à intégrer l’enseignement supérieur Français, on constate cependant que 30% des bacheliers issus des Lycées Français de l’étranger poursuivent leurs études dans des universités en dehors de France. Le Baccalauréat Français est en effet non seulement accepté par les universités étrangères mais surtout très apprécié pour sa rigueur académique ! Quelle que soit la série (S, ES ou L) il ouvre les portes des meilleures universités du monde à condition de bien préparer ses candidatures et de se familiariser avec les philosophies de recrutement de chaque pays.

•    Le test d’Anglais (IELTS ou TOEFL)

Ce test, obligatoire dans la plupart des cas, n’est qu’une formalité nécessaire à la simple prise en considération de votre candidature. C’est la première étape indispensable à passer, de préférence en classe de Première, car le test n’est valable que deux ans. L’IELTS est en général considéré plus facile que le TOEFL.

•    Les outils de recherche d’universités

Dur de s’y retrouver parmi la centaine d’Universités du Royaume-Uni et les milliers de Colleges des États-Unis. Certains sites gratuits permettent de découvrir les universités afin de trouver le right fit pour l’élève : bigfuture.org (USA), ucas.com (UK), electronicinfo.ca(Ontario, Canada), etc.

•    Les tests supplémentaires (SAT, ACT, BMAT, UKCAT, LNAT, etc.)

Certains pays et certains programmes exigent de passer des tests supplémentaires qui, contrairement aux tests d’anglais, sont des facteurs déterminants dans le processus d’admission. SAT ou ACT, voir SAT Subject Tests (USA) ; BMAT ou UKCAT (Médecine, UK) ; LNAT (Droit, UK).

•    Les sites de candidatures (CommonApp, UCAS, etc.)

Les systèmes universitaires varient d’un pays à l’autre et par conséquent, chaque processus de candidature est différent !

ucas.com : toutes les universités du UK, avec maximum de cinq choix, et une seule lettre de motivation libre (le personal statement) et une seule lettre de recommandation

commonapp.org : regroupe des centaines d’universités US, pas de limite de choix, une réponse au choix parmi cinq questions, jusqu’à quatre lettres de recommandation.

Pour le reste des US, le Canada ou l’Australie, les élèves candidatent directement sur chaque site d’université.

Un parcours du combattant qui n’est pas infranchissable si on s’y prépare bien à l’avance en s’appuyant sur les ressources adéquates, good luck !

Alban Ferrieu

Conseiller d’Orientation
alban.ferrieu@gmail.com

Partager

à voir également