Impôts 2018 : la date limite de déclaration pour les expatriés et les non-résidents approche
FORMALITÉS

Impôts 2018 : la date limite de déclaration pour les expatriés et les non-résidents approche

Sidonie Gaucher le 14.05.18

Quelle est la date limite pour déposer sa déclaration lorsqu’on est expatrié ou non-résident ?

Le jeudi 17 mai 2018 à minuit pour la déclaration papier ;

Le mardi 22 mai 2018 à minuit pour la déclaration internet.

On ne paie pas d’impôts deux fois

“Une crainte en moins pour ceux qui se demandent si, en déclarant ses revenus en France et au Royaume-Uni, on ne risque pas d’être doublement imposé. D’une manière générale, on ne paie jamais deux fois grâce à un accord de coopération contre le double impôt entre les deux pays.” Le cas échéant, si on estime avoir été quand même doublement imposé, une demande  de régularisation peut être déposée auprès de l'administration fiscale britannique.

Je suis résident au Royaume-Uni, faut-il quand même que je déclare mes intérêts en France aux impôts français ?

“On a beau être résident fiscal au Royaume-Uni, il faut déclarer en France si on a une activité salariée en France ou si on a une pension de retraite d’origine publique, ou si on des revenus fonciers pour un bien situé en France.

Et à l’inverse, faut-il déclarer l’ensemble de son patrimoine dans les deux pays ?

“Il vaut mieux, afin de régulariser au mieux sa situation dans les deux pays, sachant que l’on ne paie pas deux fois et que les impôts en France ne sont prélevés que sur les biens immobiliers situés en France “

Quelle est la meilleure façon pour déclarer ses impôts ?

"Certains sont encore habitués au papier, mais la meilleure façon est de se connecter à son espace personnel au sein du portail www.impots.gouv.fr. Et si vous recevez votre avis d’imposition avec la mention d'une adresse au centre des impôts de Noisy-le-Grand, c’est normal, c’est le cas de tous les non-résidents. Votre adresse du Royaume-Uni est néanmoins bien enregistrée par l'administration fiscale française." 

Au 1er janvier 2019, la France va passer au prélèvement à la source. Qu’est-ce que cela va changer ?

“Rien, si ce n’est une modalité de paiement différente. L’impôt sera prélevé de façon “contemporaine”, chaque mois, à la source.  Et cela ne donnera pas lieu à un changement de barème d’imposition.”

S’informer ou contacter la Direction des Impôts de non-résidents :

www.impots.gouv.fr section « International »

Partager

à voir également