Ne sous-estimons pas notre baccalauréat français…
KIDS

Ne sous-estimons pas notre baccalauréat français…

le 02.10.17

Souvent dévalorisé, le baccalauréat français est pourtant une belle carte d’entrée auprès des universités étrangères, notamment américaines. Comme en France, leur système d’admission étant décentralisé, les étudiants peuvent postuler à un grand nombre d’universités, ce qui peut être un sérieux atout. Ainsi, pour maximiser les chances de valoriser un bac apprécié pour sa rigueur académique et la variété de ses matières, il faut se préparer le plus tôt possible. En plus d’un bon niveau d’anglais, de bons résultats au cours du cursus scolaire et aux examens, il sera demandé d’autres éléments clés. Pour les universités américaines qui valorisent par exemple la capacité à travailler en groupe, les dossier devront se compléter d’une lettre de motivation ou Personal Statement, de lettres de recommandation des professeurs ou de tuteurs et surtout de toute information sur le profil et la personnalité du postulant : engagements auprès d’associations, talents artistiques, musicaux, sportifs… Alors, bonne préparation !

Marie Boutry-Peyron pour Avenue des Écoles

marie@avenuedesecoles.com

 

Partager

à voir également