Un summer brexit break
TENDANCE

Un summer brexit break

le 15.08.17

Et si on faisait un break avec le Brexit ? Et si, plutôt, on s’arrêtait un instant sur les identités culturelles du Royaume-Uni et de la France, leurs bienfaits et leurs joyeuses divergences ? Ici Londres en collaboration avec Befurk, le nouveau site anti-brexit blues, vous invitent à partager le thème de l’apéro, agrémenté de quelques découvertes qui méritent le détour.

 

C’est l’heure de l’apéro

Commençons par un point non pas de conflit, mais de différence : les modes de vie. Dans l’univers du vin, chaque pays cultive ses préférences (que vous n’êtes sans doute pas les derniers à avoir remarquées) :

● Les Français se laissent souvent, et de plus en plus, tenter par un verre de rosé frais lorsque les températures grimpent. Leur consommation a été multipliée par 25 en 10 ans (étude CIVP/Wine Intelligence France 2016). Cela n’est pas surprenant lorsqu’on s’aperçoit que la France constitue le fleuron de l’industrie du rosé, dont 40 % de la production est concentrée dans la région de la Provence. La France est aujourd’hui le premier exportateur de vins rosés en valeur dans le monde.

● Les Britanniques, particulièrement les femmes, résistent difficilement à un verre de vin blanc. Les cartes ne cessent de se rallonger avec des vins du Chili, d’Afrique du Sud… et aussi d’Angleterre ! La surprise va plus loin : le vignoble de Winbirri dans le Norfolk vient de rafler plus de 34 prix au Decanter World Wine Awards 2017, grâce à son Bacchus 2015 primé à plusieurs reprises. Le Bacchus est une nouvelle variété de vin blanc, dotée de notes tropicales de pamplemousse et fruit de la passion assez proches du Sauvignon, qui a trouvé refuge dans l’industrie viticole anglaise. Et pour cause, ce cépage à maturation précoce prospère sous des climats plus frais.

Un petite Battle pour la route ?

Dans l’univers du vin toujours, on vous propose de vous livrer à une petite Battle : pour une fois non pas sur son origine, mais sur sa contenance. Là aussi d’un pays à l’autre, les usages diffèrent. À ce titre, la France et le Royaume-Uni sont ancrés dans leurs petites habitudes, qui ne sont pas moins paradoxales :

alors qu’en France, l’un des contenus phares s’appelle le “Ballon”, on s’attendrait à une portion débordante et généreuse ?

Côté Royaume-Uni, la sortie systématique d’un doseur en métal pour servir un verre de vin nous laisserait à penser qu’ils sont à la goutte près pour mieux gérer notre sevrage ?

Force est de constater que c’est l’inverse. Vous pouvez découvrir pourquoi, et surtout prendre parti sur ces joviales divergences en vous connectant sur le site français ou anglais de Befurk

Hélène Bouche et Sidonie Gaucher

 

____________________________________________________________

Partageons nos cultures : luxe et art de vivre

Envie d’un nouveau cycle… pour trouver la meilleure terrasse de Londres ? Heureuse nouvelle, c’est le retour de la légendaire Maison Tamboite, qui conçoit des vélos haut de gamme dans son atelier parisien. Un art de vivre qui cultive luxe, technologie et savoir-faire sur mesure à la française


Besoin de mettre à plat vos envies les plus gourmandes ? La manufacture londonienne Kaymet historiquement spécialisée dans l’aluminium fabrique des plateaux aux allures épurées ou rétro dont le design est assuré par l’architecte Mark Brearley.

 

Plus d’informations sur ces marques sur Befurk.com ou en contactant : helene@befurk.com

 

Partager

à voir également