Casino Royale : une journée avec Simon Thomas
TENDANCE

Casino Royale : une journée avec Simon Thomas

le 14.08.17

Ouvert 24/7 tous les jours de l’année sauf un, l’Hippodrome Casino est une institution Londonienne depuis son ouverture en 1900. Colisée de foire, club de Jazz select, boîte de nuit en désuétude puis finalement, depuis sa reprise en 2008 par Simon Thomas et un lifting à £40 millions, un lieu de convergence entre le casino et toutes formes de divertissement possible. Le lieu de tous les possibles.

Entretien réalisé par Sidonie Gaucher @IciSidonie  

 

07h30

Après un baiser à celle qui est sa femme depuis 22 ans, Simon Thomas démarre sa journée pareille à aucune autre. Être le patron de l’Hippodrome Casino, en plein cœur de Leicester square et qui tient son nom des bêtes de cirque qui y faisaient le show au siècle dernier, n’est pas de tout repos. À commencer par lui avoir redoré le blason et en faire une plateforme abritant, sur trois étages, un casino notoire, le Heliot steak house, six bars, une terrasse, une salle de théâtre et un bar cabaret.

 

09h

Pas de badge à l’entrée, les portes sont toujours ouvertes, “on a arrêté de vouloir fermer à clé” s’amuse Simon Thomas, dans un français cristallin.

 

12h

Déjeuner avec le Premier Ministre pour faire du lobbying concernant le monde du gambling. Les casinos ne bénéficient pas des mêmes facilités législatives que les bookmakers, ces enseignes de paris et machines à sous, qui poussent comme des champignons dans les rues commerciales.  

 

16h

Visite guidée du Casino à deux touriste venus de Vegas. L’Hippodrome Casino est une destination en soi dans le monde du jeu. “Las Vegas essaie de recréer faussement une énergie. Si les bâtiments avaient une âme, l’Hippodrome en aurait une. Nous y mettons de la vie, du divertissement.”

 

22h

C’est lors d’une soirée privée où Laurent Voulzy a poussé la chansonnette, qu’est venue l’idée d’ouvrir la scène aux artistes de tous bords. Alors, à l’instar de Prince en juin 2014, il suffit de passer un coup de fil pour venir s’y produire. Aujourd’hui, le théâtre abrite la crème du stand-up frenchie comme Kyan Khojandi ou Fary, des artistes tels que Jeanne Cherhal ou Vianney, ou des shows burlesques en passant par du jazz ou du flamenco. “Notre public est si varié, que nous nous adressons à tout le monde, à l’image de Londres.”

 

 

00h

C’est l’heure d’affluence malgré les shows qui se terminent et les gens qui ont fini de dîner. Parmi les 1 200 visiteurs, les joueurs qui sont toujours là, mais dans une ambiance très contrôlée : “c’est l’atmosphère de notre lieu que nous voulons préserver. Bien sûr on peut commander à boire et à manger 24/24h mais nous feront toujours en sorte qu’il n’y ait aucun débordement.”

 

02h

Pour le côté un peu naughty, il suffira d’aller s’encanailler au Lola’s Casino, dont le nom est inspiré d’une certaine Lola qui avait, dans le temps, sa petite activité illégale de jeu cartes au sous-sol. La danseuse de pole dance colorera l’ambiance underground mais ne vous y trompez pas, tout y est bien légal.

 

04h

Envie de vous prendre pour un nain saltimbanque tel que ceux qui se pendaient au plafond quand l’Hippodrome était un cirque, et qui plongeaient dans la piscine (depuis recouverte) ? Montez au niveau de la terrasse de Poker qui surplombe tout le casino et vous aurez, un instant, ce tournis historique. Pour le tournis des joueurs, il n’y a que l’embarras du choix...

 

Hippodrome Casino, Cranbourn St, London WC2H 7JH Metro : Leicester Square

Site Internet

Entrée aux +18 ans sur présentation de la carte d’identité

Partager

à voir également