On a testé pour vous : Mundo Lingo !
 Coup de coeur TENDANCES

On a testé pour vous : Mundo Lingo !

> Vous venez d’arriver à Londres, vous bossez dans une boîte française et vous cherchez à améliorer votre anglais ?

> Vous travaillez dans une entreprise anglaise mais vous rêvez de peaufiner votre ... espagnol ou votre japonais ?

> Vous voulez simplement vous amuser et rencontrer de nouvelles têtes ?

Si vous vous retrouvez dans l’une de ces catégories, Mundo Lingo est (peut-être) fait pour vous.

 

Story

Mundo Lingo a été créé par un british du nom de Benji Moreira qui avait du mal à s’intégrer à Buenos Aires où il venait d’emménager. Il décida donc d’organiser un premier événement le 7 juillet 2001 avec l’idée d’aider les internationaux à s’intégrer et les argentins à pratiquer leurs langues étrangères. Aujourd'hui Mundo Lingo est présent dans 15 villes sur les 5 continents.

 

Déroulé

La soirée se déroule dans un bar, de 19h à la fermeture. A l’entrée, on vous demandera quelles langues vous parlez et on vous donnera des petits drapeaux autocollants à mettre sur vos habits. “Maintenant soyez ouverts et amusez-vous” vous glisseront les organisateurs. Après avoir pris un petit verre au bar (bons prix pour Londres), vous pourrez aller parler aux différentes personnes qui comme vous sont là pour rencontrer de nouvelles têtes et parler des langues.

On y croise des profils très différents : stagiaires ou étudiants qui viennent d’arriver et veulent se faire des amis, jeunes actifs qui veulent améliorer leurs compétences linguistiques, ou voyageurs de passage à Londres qui ne veulent pas passer la soirée seule.

Une jolie ambiance, une bonne bière à la main et des gens sympathiques : on vous recommande Mundo Lingo.

 

Infos pratiques

Les meet up se déroulent à Londres 3 fois par semaine : 
> Le lundi à Camden à partir de 19h (le bar étant momentanément fermé, l’événement se déroule à Chancery Lane)

> Le mardi à Clapham à partir de 19h

> Le mercredi à Shoreditch à partir de 19h

 

Toutes les infos sont à retrouver sur le site

 

Camille Letourneur

Partager Retour

à voir également