Brexit : Keep calm and carry on
BREXIT

Brexit : Keep calm and carry on

le 24.07.17

Round #3

Un nouveau cycle de négociations s’est ouvert à Bruxelles le 17 juillet pour fixer les conditions de sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. L’issue principale reste le sort des expatriés et Londres a décidé de conserver sa ligne dure d’après un article de Libération.

Le négociateur Michel Barnier a exprimé “un besoin de clarification” expliquant que ce “troisième round [de négociations devait] être celui de la clarification.”

Pas de grandes avancées cependant concernant la facture du Brexit estimée entre 60 et 100 milliards bien que Bruno Le Maire ait cité Margaret Thatcher et son fameux “I want my money back.”

D’après le site Euronews, ce nouveau round n’a representé “aucune avancée” le qualifiant même de “dialogue de sourds”.

Le prochain round aura lieu le mois prochain.

 

Du côté des banques

Ce lundi, Fédération Bancaire Française (FBF), club des plus grandes banques de France, a annoncé rapatrier probablement un millier de postes londoniens à Paris. HSBC a ainsi décidé de faire de Paris sa “base européenne” dans un contexte post Brexit. Le ministre de l’économie Bruno Lemaire a décidé de faire de Paris “une place financière compétitive.”

 

Couverture presse

La couverture de The Economist de ce week-end titre “Facing Up to Brexit" illustrée par des gens “faisant l’autruche”. Courrier international qui est revenu sur l’article explique que “dans un grand nombre de domaines – la “facture du divorce”, les droits des citoyens, les échanges commerciaux –, le [Royaume-Uni] sera contraint de mettre de l’eau dans son vin.”

 

Camille Letourneur

Partager

à voir également