Brexit : Expats, vous pourrez (a priori) rester à Londres
BREXIT

Brexit : Expats, vous pourrez (a priori) rester à Londres

Camille Letourneur le 26.06.17

crédits : bbc

Theresa May était présente au Conseil Européen de Bruxelles jeudi dernier où elle a dévoilé une partie de son plan sur le Brexit.

 

Idée générale

Theresa May a annoncé, d’après le site Le Monde, que le Brexit serait “juste et sérieux” et que les “3 millions d'européens non britanniques résidant légalement dans le pays pourront y rester après le divorce.” Elle ajoute d’après le site de France 24 que "tous les citoyens de l'UE se trouvant légalement ici, au moment où le Royaume-Uni part, auront la possibilité de régulariser leur statut pour rester dans le pays".

 

Statuts

Theresa May mettrait en place un “statut définitif” à l’égard des citoyens sur place depuis plus de 5 ans et un “statut temporaire” pour les autres. On rappelle que la gouvernante britannique est ressortie affaiblie des general elections du 8 juin dernier.

D’après The Guardian, le gouvernement britannique s’apprête à organiser un recensement pour évaluer le nombre exact de citoyens européens sur le sol britannique.

 

Réactions et futur

Le sort des européens installés au Royaume-Uni reste une affaire prioritaire. Si la chancelière allemande Angela Merkel a accueilli ces propositions comme ‘un bon début’, le groupe de défense des expatriés 3millions a qualifié cette proposition de “pathétique” servant seulement à “dépouiller les citoyens de l’UE de leurs droits européens pour les remplacer avec les droits d’un système migratoire britannique notoirement injuste et difficile.” D’après the Guardian les négociateurs aimeraient trouver un accord sur le sort des expatriés d’ici la fin de l’été.

 

Camille Letourneur

Partager

à voir également