Jeanne Cherhal : En duo avec son piano
 INTERVIEW

Jeanne Cherhal : En duo avec son piano

La chanteuse et pianiste Jeanne Cherhal nous livre en live et en solo son dernier album Histoires de J. Une date surprise dans la tournée qu’elle vient de terminer. À ne pas manquer !

 

Définissez Londres :
C’est un lieu débridé, audacieux et artistique.

Comme vous ?

Cela m’attire en tous cas ! J’aime aller un peu ailleurs pour y puiser une nouvelle énergie et de l’inspiration.

Vous jouez Songe d’une nuit d’été. Qu’avez-vous découvert grâce à Shakespeare ?

La subtilité, la richesse des textes et surtout, l’humour. J’ignorais à quel point cela pouvait être drôle. Il s’agit toujours de faire des choix, chez Shakespeare et en même temps, la liberté d’interprétation est totale. C’est un génie.

Comment se passe la transition entre une tournée en solo et l’immersion dans une troupe ?

Entre la solitude d’une tournée et passer son temps au milieu de 30 personnes, c’est un véritable contraste. J’aime les énergies qui se croisent, travailler en groupe. D’un autre côté, être seule sur scène, c’est être sans filet. Cela donne un sentiment de liberté absolu.

Vous allez donc retrouver la solitude de la scène, avec votre piano comme seul accompagnement.

Oui, j’ai voulu travailler au maximum cette relation entre le piano et la voix, comme un retour au sources. Mais j’y ai ajouté quelques arrangements, quelques astuces et des mises en scènes.  

Comme dans le clip de L’Échappé, où l’on vous voit jouer sur six pianos à queue ?

Voilà, exactement, je ne me déplace jamais sans mes six pianos à queue ! (rires) Je plaisante. Le rapport triangulaire qui se crée entre le piano le public et moi est largement assez puissant pour que ces trois ingrédients suffisent à créer la magie.

Entretien réalisé par Sidonie Gaucher

 

Jeanne Cherhal en solo, le 15/06 à 20h à L’Hippodrome Casino, Cranbourn St, WC2H 7JH Métro : Leicester Square. Prix : £25

Réservations sur le site de l'Hippodrome

Entrée réservée aux +18

Partager Retour

à voir également