L'édito de Sidonie
 BILLET D'HUMEUR

L'édito de Sidonie

En ce mois de mars, nous avons choisi de donner au magazine une teinte féminine, et pour ce faire, nous n’avons pas respecté la parité. Nous avons essayé de donner plus de place aux femmes.  Mais l’aurez-vous seulement remarqué ? L’effort à été fait, mais se distingue-t-il seulement ? Une teinte féminine qui, sans tirer vers le féministe, en pose quelques questions. Il existe toujours une dévalorisation sociale, politique, économique et symbolique des femmes : c’est un constat. Sur la cause des femmes et les moyens de lutter, nous serons toujours en lutte car, en désaccords. C’est pour cela que, par petites touches (et invariablement, comme un minimum syndical tous les 8 mars), il faut continuer à en parler. À en parler ou simplement à écouter. Simple, comme une demande : “Écouter les femmes”.

 

Sidonie Gaucher

 


Légende photo : ©SG Pancarte de la Women's March de Londres, le 21 février dernier.

Partager Retour

à voir également