Brexit : le maire de Londres applique la tolérance zéro contre la recrudescence des crimes haineux
 ACTU

Brexit : le maire de Londres applique la tolérance zéro contre la recrudescence des crimes haineux

Sadiq Kahn, le maire de Londres, a dénoncé "la forte augmentation des crimes de haine" qu’il juge bien évidemment "déplorables", "est choquante". Pour lui, ces actes sont liés au vote du Brexit de juin dernier. "Je suis profondément préoccupé de voir une telle augmentation (de crimes haineux) à Londres, où nous nous sommes fiers d'être une ville où vivent côte à côte des gens différents, de religions différentes, de toutes catégories socio-professionnelles".

 

Sadiq Kahn explique qu’il veut préserver cet esprit de vivre ensemble. "En tant que maire, faire que les Londoniens se sentent en sécurité est ma priorité et tout type de crime haineux est inacceptable dans notre ville, qu'il s'agisse de la race, de la religion, de l'âge, de la capacité ou de la sexualité". Quelles actions alors ? "Nous continuons de surveiller les rapports de la criminalité de la haine, et j'exhorte toutes les victimes à se faire connaître et à rester confiantes. J'ai adopté une approche stricte de la tolérance zéro applicable à ces crimes. Nous avons augmenté le nombre d'officiers de police de quartier dans toute la capitale, nous continuons de travailler avec les communautés et de créer une nouvelle équipe de policiers spécialisés pour enquêter sur les crimes de haine en ligne. C'est une partie essentielle de ma promesse de mettre les victimes au cœur de notre plan de maintien de l’ordre à Londres".

Leila Lamnaouer

Partager Retour