Brexit: opération séduction de la région Ile de France auprès de la City
 ACTU

Brexit: opération séduction de la région Ile de France auprès de la City

Lundi 6 février, plus de 80 chefs d’entreprises s’étaient rassemblés au Shard à Londres, pour écouter la région Île-de- France leur vanter les charmes de la capitale française. La présidente de la région, Valérie Pécresse, a encouragé les banques, les entreprises  notamment dans les technologies financières ou la finance "verte", ou encore les startups à venir s’installer  à Paris, une fois que le Royaume-Uni aura quitté l’Union européenne. 

Elle a également tenté de casser l’image peu flatteuse de la France : taux d’imposition élevés, rejet des banques, ennemie de la finance, faisant référence aux propos de François Hollande en 2012… "Quand on compare les taux d’imposition par exemple, la difficulté d’embaucher ou de licencier, ou de changer les règles entre les entreprises, on réalise qu’en fait c’est plus simple en France qu’en Allemagne par exemple", a commenté Valérie Pécresse, "nous sommes un choix stable, nous sommes proches de Londres. Le marché est en Europe, les clients sont en Europe, la tech est à Paris, la qualité de vie est à Paris", a-t-elle martelé.

 

  

"Tired of the fog ? Try the Frogs !"

Anne Hidalgo avait elle aussi lancé l’offensive il y a quelque semaines au sommet de Davos, en Suisse. Alors que la banque anglaise HSBC avait confirmé la délocalisation de plus de 1000 salariés à Paris dans les prochains mois, elle s’était réjouie. Le maire de Paris a toujours vanté la "stabilité" de la capitale française. Et l’élue a par ailleurs lancé un appel aux 300 000 Français expatriés de Londres pour rentrer au pays.

L’an dernier déjà, Paris avait commencé son opération séduction auprès des investisseurs basés à Londres et avait même créé le slogan : "Tired of the fog ? Try the Frogs !". Le hastag sur Twitter #ChooseParisRegion avait même été créé pour l’occasion !

Leila Lamnaouer

Partager Retour

à voir également