Plus d’un million de personnes disent non à la venue de Donald Trump à Londres

Plus d’un million de personnes disent non à la venue de Donald Trump à Londres

le 30.01.17

En quelques jours, la pétition a dépassé le million de signataires. En début d’après-midi lundi 30 janvier, elle atteignait même près de 1,3 million de signataires.

Cette pétition, mise en ligne par Graham Guest, explique que "si Donald Trump doit être autorisé à entrer au Royaume-Uni en tant que chef de l’Etat américain, il ne devrait pas être invité à le faire dans le cadre d’une visite d’Etat. La misogynie et la vulgarité de Donald Trump le disqualifient à rencontrer Sa Majesté la Reine et le Prince de Galles. De plus, pendant le temps de sa présidence, Donald Trump ne devrait pas être invité au Royaume-Uni pour des visite d’Etat".

D’habitude, si une pétition est lancée sur le site officiel du Parlement britannique et qu'elle atteint plus de 10 000 signatures, elle doit recevoir réponse du gouvernement. Si elle atteint plus de 100 000 signatures, un débat parlementaire doit avoir lieu. C’est donc bien parti pour que ce soit le cas. Mais Downong Street a déjà réagi et expliqué que Theresa May ne reportera pas l’invitation faite à Donald Trump, cela tenant de "l'intérêt national". Le Premier Ministre britannique a déjà été sous le feu des critiques durant le week-end du 28 et 29 janvier, car Theresa May a dénoncé "un peu tard", selon certaines personnalités, le décret anti-musulman pris par le président des Etats-Unis (lire ici). De son côté, Buckingham Palace n’a fait aucun commentaire sur cette pétition.

A suivre…

Leila Lamnaouer

Partager

à voir également