Allô Londres, ici New York

Allô Londres, ici New York

le 07.01.17

 

L’événement paraît anodin aujourd’hui, alors que les outils technologiques nous permettent d’être en contact en une touche de clavier téléphonique, via nos smartphones, avec l’autre bout du monde.

 

Mais il y a 90 ans, le 7 janvier 1927, c’était une avancée majeure dans les télécommunications qui venait d’être réalisée à Londres.  Ce jour-là, un demi-siècle après l’invention du téléphone par Graham Bell, le président de l’American Telephone & Telegraph Co, Walter S. Gifford (en photo), s’entretenait depuis New-York avec Sir Evelyn Murray, secrétaire d’Etat aux Postes du gouvernement britannique, à Londres.

 

Ce contact n'a été possible que grâce à l’installation de câbles sous-marins traversant l’Atlantique. Une première brève conversation vocale transatlantique avait déjà été réussie en 1915. L’année suivante, une communication vocale bi-directionnelle survenait avec un navire en mer.

 

Cependant, il faudra attendre 1926 pour que le service téléphonique soit fonctionnel entre les deux côtés de l’océan. Après ce premier succès en 1927, les abonnés du téléphone pouvaient donc communiquer avec la capitale anglaise, mais il en coûtait 75 dollars pour les trois premières minutes d’appel !  On est bien loin des forfaits illimités ou des applications smartphones d'aujourd'hui...

Partager

à voir également