AIRBNB impose des quotas pour la ville de Londres
 ACTU

AIRBNB impose des quotas pour la ville de Londres

Airbnb révise sa politique. Désormais, les villes seront soumises à des quotas. C'est déjà le cas pour Amsterdam, capitale des Pays-Bas. Les touristes ne peuvent louer un appartement, via la plateforme Airbnb, que 60 jours par an.

Dès 2017, c'est Londres qui sera strictement surveillée. Une mesure plus souple puisque la capitale britannique est limitée à 90 jours par an pour la durée de location des logements. Le groupe américain explique que "les loueurs ne pourront dépasser cette limite annuelle qu'à la condition expresse d'avoir obtenu une autorisation des autorités locales".

Cette décision n'appartient, visiblement pas, au groupe Airbnb. Ce sont les autorités londoniennes qui ont dénoncé des investissements professionnels et les ont accusés d'abuser du système de location partielle.  



 

 

Partager Retour

à voir également