Entretien avec Renaud avant son concert le 18 octobre
 INTERVIEW

Entretien avec Renaud avant son concert le 18 octobre

Vous connaissez Londres ?

Oui, très bien. J’y ai même vécu pendant 3 ans. J’avais une maison à Battersea, je l’ai revendue comme un con.

Remarquez avec le cours de la livre, on ne sait pas !

Je ne sais pas, je l’ai achetée au moment où c’était le plus cher et je l’ai revendue au pire moment…

Ca vous fait plaisir de retrouver Londres ?

oui , j’aime bien chanter à l’étranger. Même si c’est que pour des Francais, j’espère qu’il y aura quelques britanniques.

Vous avez un public britannique ?

Non, je ne pense pas. Ou une petite centaine.

Votre public français, en tous cas, est très fidèle. Ca vous touche ?

Oui, après un public c’est un public. Et puis je suis timide, j’ai le trac devant 5 personnes et j’ai pas le trac devant 10 000. Donc j’espère que ca va aller.

Comment vous vous sentez par rapport aux évènements qui ont traversé la France ?

Mal. Pas en phase avec la société, les politiques, la barbarie qui règne sur cette planète, les attentats… Je suis assez désabusé.

Qu’est-ce qui vous fait avancer ?

Faire de la musique, apporter des émotions et de l’amour aux gens, dans ce monde de brutes.

Votre tournée commence ?

Oui, cinquante dates annoncées qui sont déjà complètes.

Vous vous attendiez à un tel succès ?

Non, après 10 ans sans faire d’album ni de scène, à part un album d’adaptation de chanson irlandaises Molly Malone. Mais j’avais tous les jours des témoignages de gens qui venaient me voir au bistrot et qui me disaient : “on a besoin de toi, reviens !”

Vous allez reprendre des classiques ?

Bien sûr ! Les fans préfèrent toujours les anciennes chansons, qui leur rappellent leur jeunesse ou leur adolescence.

Renaud sera en concert à l'Eventim Apollo, London, United

Mardi 18 Octobre 2016 à 19:00 

 

 

 

Partager Retour

à voir également