Réunion du Medef à Londres sur fond de Brexit
 ACTU

Réunion du Medef à Londres sur fond de Brexit

Prendre la température des menaces post-Brexit

Cette visite était essentiellement orientée sur l'étude des menaces et opportunités économiques liées au Brexit. Le patron du Medef a rencontré des représentants des milieux économiques et politiques anglais, mais aussi des entrepreneurs français résidant à Londres ou qui travaillent dans de grands groupes français présents au Royaume-Uni.

 

Les entreprises y voient-elles plus clair sur le Brexit ?

Encore aujourd’hui, personne ne sait ce qu’il adviendra avec le Brexit. Les milieux d'affaires, qui étaient majoritairement favorables au maintien de la Grande Bretagne dans l'union européenne, vont tout faire pour garder les avantages économiques liés à l'appartenance à l'Union. Les négociations vont être intenses. Il n'est d'ailleurs pas totalement exclu qu'un éventuel échec des négociations aboutisse à une impossibilité de Brexit.

 

Business is business

« Londres est et restera la ville la plus attractive au monde pour faire du business. Toutes les entreprises avec lesquelles j’ai été en contact depuis trois semaines en sont convaincues » assure le bras droit Sadiq Khan. Ce à quoi M. Gattaz répond : « Nous sommes confrontés à un message de compétition renforcée. La France doit passer à l’attaque dans un esprit de compétition (…) mais nous devons nous rendre attractifs », préconise le président du Medef, qui appelle à une « simplification du marché du travail français ».

 

Quelles conséquences pour les Français qui travaillent en Angleterre ?

Là non plus, aucune certitude ne peut être donnée à ce jour. Est-ce que Paris se rendra plus séduisante ? La question reste posée.

Partager Retour

à voir également