CORINNE GONET Une santé de faire

CORINNE GONET Une santé de faire

le 04.07.16

2H À l’heure où les gens dorment, Corinne est debout. Soit elle est de garde à l’hôpital, soit elle revient de Corse (où elle est également urgentiste) ou bien de Bordeaux. Là, elle revient tout juste des vendanges, qui serviront à la production des 40 000 bouteilles que son Château, le Haut Bacalan à Pessac, produit par an.

7H Où qu’elle soit dans le monde, elle appelle ses enfants à 7h pétantes pour être sûre qu’ils prennent leur petit dej’, “même si je sais qu’ils mentent”. C’est même en fonction du wake up call qu’elle organise ses nuits de garde à l’hôpital. Pour ses deux garçons scolarisés au collège et lycée français de Londres, ça va. Mais pour sa fille qui fait ses études à Hong Kong, c’est moins pratique.

7H30 Si elle n’est pas à l’hôpital, elle a même le temps de prendre un café avec ses copines après avoir déposé son fils à l’école. Sinon, direction le Royal London Hospital de Whitechapel. Et urgentiste dans le quartier de Shoreditch, c’est sportif. Elle se souvient de ses premières expériences anglaises : “On m’a amené comme un fil à couper le beurre et on m’a dit : open the thorax, Corinne. Comme dans les films.”

16H30 Direction la Clinique, sur Harley street. “Je fais de l’ostéopathie, de la mésothérapie et de la nutrition aussi. J’ai même épilé des rugbymen” affirme-t-elle, sans sourciller. Dans la catégorie médecine esthétique, elle fait des soins qui donnent bonne mine. “Des petites choses, pas les trucs chers, juste pour que les gens soient bien.”

19H30 Le vin reprend le dessus. “Et comme mon mari est champenois, il y a toujours une bouteille ouverte à la maison.” C’est le moment des dégustations ou des livraisons de sa production de bordeaux.

21H Dîner en famille ? Pas vraiment. “Tous les cinq autour de la table, ça n’est jamais arrivé.” Les enfants admettent avoir une maman un peu speed, mais ils n’en changeraient pour rien au monde. Et dans tous les cas, santé ! 

MY LONDON

 Son resto préféré :

Le Gilgamesh à Camden

Le week end en famille :

Elle fait du vélo à Regent’s Park ou de l’aviron sur la Tamise.

Ce qu’elle aime à Londres :

“C’est génial, y’a des parcs partout, de l’argent et des fous !”

Partager

à voir également