Nicolas Godin, bol d'Air en solitaire

Nicolas Godin, bol d'Air en solitaire

le 30.06.16

Quelle est l’origine de votre nouvel opus, Contrepoint ?

J’ai découvert les documentaires de Bruno Monsaingeon sur Glenn Gould. Je me suis plongé dans la musique de Bach avec l’idée d’y porter un regard contemporain et un nouvel éclairage… C’était l’idée de départ mais une fois lancé, je me suis laissé porter vers d’autres horizons.

En rupture ou en continuité avec votre ancienne formation, Air ?

En rupture car c’est un album solo et je ne désirais pas faire du Air sans Jean-Benoît.

Quels artistes anglais vous inspirent ?

Pour cet album, Glenn Gould qui fait du neuf à partir d’un matériau (Bach en l’occurence) dont on pensait avoir fait le tour.

Est-ce votre premier concert à Londres ?

En tant qu’artiste solo oui. Mais avec Air nous avons joué à peu près partout.

Quel est votre endroit préféré ?

Primrose Hill.

Propos recueillis par Sidonie Gaucher

Contrepoint, premier album solo de Nicolas Godin, ex-Air. Le groupe s'est produit au Festival Field Day 2016

Partager

à voir également