On a vu 8 Femmes au Festival de Art Fabric
EXPAT LIFE

On a vu 8 Femmes au Festival de Art Fabric

Camille Letourneur le 10.07.18

Certains ont peut-être lu la pièce de théâtre originelle de Robert Thomas publiée en 1958. La plupart se souviendront sûrement du film de François Ozon datant de 2002 avec son casting de choc (Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, Ludivine Sagnier et Danielle Darieux pour n’en citer que la moitié). Dans cette histoire policière, huit femmes se préparent à fêter Noël dans une vieille demeure bourgeoise lorsque le maître de maison est retrouvé mort. La coupable ? Ce serait l’une des huit. La ronde des aveux, des secrets et des règlements de compte peut alors commencer.

Dans la version qu’Art Fabric a présenté lors de son festival le week-end du 7 juillet, mise en scène par Caroline Roussel, on peut saluer tout d’abord les huit actrices, impeccablement castées et toutes enfilant leur rôle à merveille comme une deuxième peau. Non seulement, chacune des huit femmes tient son personnage d’une main de maître du début à la fin mais on sent entre elles une véritable alchimie nécessaire pour tenir le spectateur en haleine dans cette énigme pleine de suspens. Les répliques fusent, et (pour ceux qui ne connaissent pas le dénouement) les soupçons se posent simultanément sur chacune des huit femmes. On entre sans hésiter avec elles dans cette danse sans fin et haletante entre émotion et humour. Un grand bravo. 

Partager

à voir également