Avoir 20 ans à Londres avec Paul
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Paul

Marie Gaudard le 11.05.18

Après un baccalauréat section scientifique, Paul veut partir aux États-Unis. Ne pouvant pas faire une année d’Erasmus, il prépare un Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) en Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA). Après l’obtention de son diplôme, il crée son entreprise Parculo et décide d’arrêter les cours pendant un an pour venir vivre à l’étranger, et progresser en anglais. Lors de la planification de son voyage, Paul a dû faire des sacrifices : il a travaillé en France quelques mois afin de le financer au mieux. 

Sa vie à Londres

Quand il arrive ici, le 23 novembre 2017, il pense ne rester que 5 mois, mais comprend qu’il ne pourra pas devenir bilingue en si peu de temps. Il prévoit alors de rester jusqu’à la fin de l’année 2018. Paul travaille dans un bar à Soho, mais son métier de barman est temporaire, comme sa vie à Londres. Sa famille et ses amis lui manquent, cependant, il ne regrette pas son choix. « Parfois, on se sent seul, mais sachant qu’on travaille entre 40 et 50 heures par semaine, on n’a pas vraiment le temps de l’être, en plus on vit en colocation donc la solitude ne refait plus surface » déclare-t-il.

Sa vie ici lui plait parce que c’est une bonne expérience : il est jeune, apprend l’anglais, rencontre de nouvelles personnes, travaille dans un endroit qu’il aime. Paul souligne aussi la beauté de la ville, le fait qu’il y ait plein de choses à découvrir et que les musées soient gratuits. Il précise qu’il y a une très grande ouverture d’esprit, qu’on ne retrouve pas forcément en France.

 

« Si vous avez une envie d’avoir un rêve, prenez-le dans vos mains et faites tout pour y arriver »

Parculo

Avec l’aide de deux amis, Maxime Arbez (designer) et Bilal Doukkar (commercial), Paul crée sa marque de vêtements Parculo en juin dernier. Deux autres personnes se sont jointes à eux pour la gestion de l’entreprise. La bande d’amis s’entraide car ils sont étudiants en plus de gérer la marque.

Parculo a deux significations. D’abord, c’est un jeu de mot français, qui signifie « par audace, aller chercher ce que l’on veut dans la vie », qui peut être complété avec l’envie qu’a eu Paul de venir vivre à Londres quelques mois. Parculo fait aussi référence à Parculus le « roi des coffres-forts », encore une anecdote qui raconte que les vêtements sortant de coffres-forts sont réputés pour être de qualité. Les vêtements s’achètent uniquement sur l’e-shop et le packaging est pour le moins original : ils livrés dans des boites de conserve accompagnés de petits jeux de mots.

Paul ne souhaite pas vivre à Londres indéfiniment. Il aimerait intégrer une école de commerce et découvrir le monde en voyageant, peut-être commencera-t-il par le pays de Donald Trump ?

Partager

à voir également