Avoir 20 ans à Londres avec Chloé & Adyl
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Chloé & Adyl

Clémence Calderon le 11.04.18

Chloé et Adyl sont tous les deux étudiants en école de commerce à Bordeaux. A l'occasion de leur stage de deuxième année, c’est finalement à Londres que les deux étudiants ont atterri. Au départ, Chloé avait pensé à d’autres villes pour son stage. « Je voulais faire une capitale européenne pour mon stage de trois mois. J’avais postulé à Madrid, Lisbonne, Londres, Genève et Cardiff. Londres est une ville que j’affectionne beaucoup. J’y suis déjà allée à plusieurs reprises en famille et en voyage scolaire. C’est donc tout naturellement que lorsque j’ai eu une réponse positive à Londres, je n’ai pas hésité ». Lorsque Chloé a su qu’elle partait pour Londres, Adyl s'est mis également à chercher un stage dans cette ville pour finalement y trouver un stage en marketing. Le couple s'est donc envolé le 29 décembre dernier pour une expérience de trois mois. 

 

Pour Chloé, l’adaptation à cette nouvelle vie fut facile « L’expérience fut très riche et l’adaptation assez facile. Ce n’est pas non plus complètement différent de la France, il y a juste la langue mais on prend très vite ses marques. » En revanche pour Adyl, se fut un peu plus complexe « Disons que pour ma part, n'ayant jamais vraiment voyagé, le fait de me retrouver dans un pays anglophone en immersion total fut difficile au départ. On regarde partout et on compare sans cesse l’environnement à celui de la France. » Mais partir à deux fut vraiment sécurisant. "En effet partir en couple est plus rassurant. C'est plus pratique pour le logement et d'un point de vue financier.

Pendant trois mois, les deux étudiants ont fait face au coût élevé de la vie au sein de la capitale britannique. « Pour un étudiant la vie à Londres est très chère. » se confie Chloé, « Surtout au niveau logement et transport ». Il faut compter plus de 100£ par mois pour un abonnement illimité, ce qui représente un coût important en tant qu’étudiants. Mais Adyl et Chloé ont su se débrouiller « Pour les courses de la semaine ça reste raisonnable, on se faisait même livrer les courses à la maison pour le même prix qu'en magasin grâce au site "OCADO". On peut aussi se faire un bon resto pour un prix raisonnable. Et les musées sont gratuits, ce qui est quand même un avantage ».  

 

Pendant leur séjour, le couple a découvert Londres et ses quartiers. Chloé apprécie particulièrement Notting Hill: « C’est un quartier résidentiel magnifique et calme (bien que ce soit situé en plein cœur de Londres). C’est agréable de se balader le weekend. Le quartier est charmant avec ses maisons de tous types et de différentes couleurs ».
Pour Adyl, c’est le quartier de Mayfair avec son environnement calme et ses restaurants. Mais c’est pour Hyde Park que le couple a eu un coup de cœur: « Le fait qu’il y est des parcs dans Londres c’est vraiment important. Faire des balades dans ce parc m’a permis de me détendre et de me retrouver. Les gens le week-end y vont pour courir ou promener leurs chiens en famille. L’ambiance est super agréable. »

Adyl et Chloé apprécient Londres pour le dynamisme de la ville, son histoire, ses restaurants et ses boutiques. Malgré cela, le couple ne se voit pas vivre dans la capitale britannique plus tard. « On ne se voit pas vivre à Londres car déjà il faut avoir les moyens financiers pour subvenir aux besoins. On se voit peut-être dans une ville moins grande et moins touristique. Mais vivre à Londres pendant trois mois était une bonne expérience ». 

Partager

à voir également