Avoir 20 ans à Londres avec Pia
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Pia

Clémence Calderon le 01.03.18

Jeune étudiante de 21 ans et originaire de Bordeaux, Pia de Bournazel est venue vivre à Londres pour son Master 1 en communication et marketing digitale. Elle partage avec nous son expérience londonienne. Rencontre.

Pia est arrivée dans la capitale britannique en septembre 2017. « Je suis venue à Londres car mon école nous propose des échanges à faire pour nos Masters et Londres était dans la liste. J’ai choisi cette ville car l’option que je voulais pour mon Master (digitale) était présente. Et puis sûrement aussi parce que je ne voulais pas partir trop loin et comme je connaissais déjà un peu Londres, c’était plutôt rassurant. »

Après avoir terminé les cours en janvier dernier, elle est maintenant stagiaire chez Maison Cléo, une start-up parisienne qui souhaite se développer à Londres. L’occasion pour Pia de découvrir la ville londonienne, et le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeune fille ne regrette absolument pas son choix ! « J’aime beaucoup cette ville. Je la trouve parfois très grande, mais on s’y habitue. J’aime me promener dans les parcs en plein centre-ville. C’est d’ailleurs incroyable à quel point ces parcs sont grands. La campagne me manque parfois et ces lieux me donnent vraiment un grand bol d’air frais. »

Mon endroit préféré c'est Hyde Park

Pia s’est vraiment habituée au mode de vie anglais. Pub et brunch font partie de son quotidien. « Il y a notamment un pub à Nothing Hill qui est devenu notre quartier général avec des copines et je m’y sens comme chez moi. » Elle a aussi un goût prononcé pour les brunchs « J’aime aller bruncher à Nothing Hill (J’ADORE J’ADORE J’ADORE les brunchs) ».

 

 

 

 

Véritable temple de la mode, Londres offre un nombre incalculable de boutiques, pour le plus grand bonheur de Pia. «Je suis aussi une grande adepte du shopping et cette ville nous fait faire des folies. À Londres j’ose porter des vêtements que je ne pense pas pouvoir porter à Bordeaux par exemple. De plus, les choix sont nombreux : de Brick Lane pour le Vintage Market, à Oxford street pour trouver des boutiques plus connues, en passant par Porto Bello Road pour dénicher un fameux jean Levis (à un prix très bas), il y en a absolument pour tous les goûts. »

 

 

 

 

Comme la plupart des personnes qui vivent à Londres, l’étudiante est confrontée au prix élevé de la vie. « Je trouve que la ville reste très chère, les loyers et les transports représentent vraiment un gros budget. »

D’ailleurs, s’il y a bien quelque chose qu’elle n’apprécie pas à Londres, ce sont les transports. « Je trouve que tout est loin et parfois j’ai l’impression de passer un temps infini dans les transports. »

Malgré tout, Pia s’adapte et profite de la vie ! « En tant qu’étudiante qui se respecte, je sors souvent et je rencontre à chaque fois de nouvelles personnes. Il n’y a aucun jugement sur l’apparence ici. Et entre étudiants, il y a de nombreuses activités ou sorties à faire. Même culturellement parlant, cette ville a tellement à offrir. Ce qu’il y a de bien, c’est que la plupart des musées ou des expositions sont gratuites et lorsqu’elles sont payantes, il y a toujours une réduction intéressante pour les étudiants. »

Pia reste encore quelques mois à Londres, puis devra ensuite retourner en France. « J’aimerai continuer à vivre ici quelques années mais j’avoue ne pas savoir du tout où je me vois dans dix ans. » Grâce à la magie de Londres, la jeune étudiante ne se sent pas pressée par le temps. « Cette ville offre tellement d’opportunités … En mai dernier je ne savais même pas où faire mon master, et je me suis finalement retrouvée à Londres. Je verrai bien. »

Partager

à voir également